Campagne:                                        Pour des cirques sans animaux

Rejoignez-nous pour agir !

 PÉTITION A IMPRIMER ET FAIRE SIGNER !!

 

Voici une pétition à imprimer et faire signer par votre entourage ou sur la voie publique, mais uniquement par des chambériens et la périphérie sinon cela n'aura pas de poids auprès de la Mairie de Chambéry.

 

Cette pétition demande à faire interdire le passage des cirques avec animaux sur Chambéry.

 

Merci de nous là renvoyer par courrier au:

AJAS, 8 rue du Granier, 73000 Jacob-Bellecombette

(adresse privé)

OU de nous la rendre lors d'une de nos actions ou rencontres. 

 

Pour télécharger la pétition, merci de cliquer ICI



Les arguments:

 

1- Les animaux sont bien traités dans les cirques:

 

Même dans le meilleure des cirques possibles, soit un cirque où les techniques de dressage sont non violente, et où les soins et l'alimentation des animaux, ainsi que leurs espaces et tenue au maximum, les animaux ne peuvent pas y être heureux, c'est un fait. C'est d'ailleurs sur ce constat que d'autres pays ont fondés l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques:

 

« A la suite d'inspections, nous avons constaté que les cirques ne respectaient pas les normes en matière de détention des animaux, explique Bruno Cardinal, conseiller scientifique pour le Conseil du bien-être animal, qui dépend du ministère belge de la santé publique. L'hébergement et les transports ne sont pas appropriés aux animaux sauvages, essentiellement en raison des déplacements fréquents des cirques et du manque de place disponible sur leurs lieux d'installation. [...] Les animaux sauvages doivent également pouvoir exprimer une série de comportements propres, tels que la fuite ou encore la recherche d'alimentation, ce qui n'est pas non plus possible dans l'enceinte d'un cirque.» Conseil du Bien-être Animal -Belgique

 

Voici les 4 raisons, évoqué après études par le Conseil du Bien-être Animal, qui ont abouti à l'interdiction des animaux sauvages dans les cirques:

  • le manque d’espace pour les logements intérieurs et extérieurs des animaux sauvages,
  • l’absence de possibilité de baignade pour certaines espèces
  • l’absence de congénères pour certaines espèces grégaires
  • le non-respect des exigences de température.

2- Les circassiens aiment leurs animaux.

 

Nous ne doutons pas que certains circassiens aiment profondément leurs animaux, mais l'amour ne suffit pas. Aimer c'est aussi savoir ce qui est bon pour l'autre même si cela demande un sacrifice pour soi, le sacrifice de ne plus avoir l'autre. Quand aimer c'est posséder, garder l'autre contre son gré, contre son bien-être, alors cet amour est nocif.

 

3- Où irait les quelques 1200 animaux des 200 cirques itinérants et fixes ?

 

C'est un des points les plus difficiles de la mise en place d'une loi d'interdiction des animaux dans les cirques. En effet, même dans le cas de la Belgique où de l’Angleterre dont les cirques fixes avec animaux n'étaient qu'une vingtaine, les animaux des cirques itinérants eux sont nombreux. S'ils sont interdits dans un territoire les cirques itinérants continuent leur tournée en Europe. Il n'existe pas à ce jour de projet qui prennent en compte la prise en charge de ces animaux soit leurs réintroductions quand c'est possible (rarement), soit leur remise en "liberté" dans des parcs suffisamment grand.

Cela demande la mise en place d'infrastructures, de fonds, de personnels qualifiés, d'espaces adaptés.

 

Les refuges déjà existant en Europe (en France, il n'en existe qu'un qui récupère des grands félins) ne peuvent récupérer tout ces animaux, quant aux zoos, ils tuent chaque année entre 2000 à 5000 animaux (régulation des naissances), certains cirques tiennent d'ailleurs leurs animaux de petits nés en captivité dans un zoo. Une réelle discussion sur ce sujet s'impose afin de ne pas laisser ces animaux dans une situation de souffrance. 

 

Actuellement les seules projets "réalisables" dans l’immédiat sont ceux qui demandent l'interdiction des naissances dans les cirques, ainsi que de l'achat de nouveau animaux. Les éléphants seront certainement des animaux qui pourront encore être retirés et replacer dans des parcs en Asie (la plupart sont des éléphants d’Asie), ou Afrique.

 

Vous trouverez plus d'information sur notre flyers si dessous:

 


Derrière le bruyant spectacle, la silencieuse souffrance

Le cirque renvoie à une image festive, d'enchantement même, on s'attend a être ébloui et impressionné par le spectacle que nous allons voir. Mais les paillettes; la lumière, et la bruit nous font oublier, ou ignorer que derrière il y a des animaux en souffrance. Tout est présenté merveilleusement bien, un maitre bienveillant, voir une amitié, une complicité et de beaux habits. La réalité est pourtant brutale, il vous suffit pour cela de faire un tour dans les ménageries quand cela est possible. Vous y verrez des animaux apathiques, avec des troubles du comportement, des animaux enfermés, entassés, ou isolés, voir enchainés. De l'eau et de la nourriture absente ou sale, pas de jeux, pas ou peu d'espace pour se dégourdir. Une laisse de deux mètres dans un espace vide ne doit pas vous tromper, l'animal reste attaché sans possibilité de se mouvoir comme il le souhaite, peu importe le froid ou la chaleur. Vous les verrez dehors par tous les temps qu'il soit tigre, éléphant, ou cheval. Vous verrez des animaux que vous n'avez jamais vu dans des conditions dans lesquels on ne peut pas souhaiter les voir.

C'est tout cela que vous verrez sur ci-dessous, pas nécessairement d'image de violence (car ces actes sont d'autant plus cachés), mais juste la terrible et silencieuse souffrance de ces animaux.


Que faire ?

MILITER AVEC AMIS DES BÊTES ET l'AJAS


Amis des bêtes est un refuge qui milite depuis longtemps pour la cause animale, et pas seulement les animaux de compagnie. Elle s'attaque aussi à la détention d'animaux sauvages dans les cirques !

Suivez leur blog :

http://www.amisdesbetes.info/2015/07/cirque-medrano-bientot-a-aix-les-bains.html

Ou encore leur page facebook: https://www.facebook.com/amisdesbetes.refugeassociation


Ces manifestations permettent de sensibiliser les citoyens à la souffrance animale dans les cirques. L'AJAS soutien à 200% cette initiative, faites comme nous rejoignez les !

COLLER DES AFFICHES DE SENSIBILISATION:


Les cirques font énormément de pub, en présentant sur leurs affiches des animaux.

Une actions assez simple consiste à coller à côté, ou sur une partie de l'affiche une affiche A4 ou A3 pour dénoncer

la souffrance animale dans les cirques. A vous de trouver le meilleure slogan !


"Cirque fermé pour cause de souffrance animale", "Les animaux ne sont pas des clowns", "Stop aux animaux dans les cirques", etc.

Vous avez le droit de coller des affiches sur les panneaux libres, en dehors c'est illégal. Néanmoins, les cirques se permettent de coller de grandes affiches sur les poteaux électriques, voir sur les feux rouge, cette pratique est interdite, mais elle est tolérée par la plupart des villes. Rien ne vous interdit de coller par dessus les leurs qui sont soient illégales, soient tolérées.





DISTRIBUER DES FLYERS:


En générale, utilisez les mêmes moyens que les cirques est un bon moyen de faire de la contre publicité. Le flyers est un mode rapide, et économique. On espère qu'il est efficace !


Exemple de campagne que vous pouvez reprendre pour vos flyers (il existe le même genre mais avec un phoque, et avec un singe, c'est une association portugaise):

 

 

 

 

 

 

 

DISTRIBUER DES COLORIAGES:

 

Le public principale des cirques est: les enfants de 4 à 12 ans ! Et leurs parents bien sur.

Vous pouvez donc créer vous-mêmes un coloriage (plutôt positif) pour des enfants et les distribuer à la sortie

des écoles primaires et maternelles. A savoir que vous pouvez pour les primaires ajouter un cours texte. Et en général un texte plus long pour les parents, mais écrit pour des enfants (en espérant qu'ils le lisent aux enfants).

 

PRENDRE DES PHOTOS ET FILMER:


Il est important que des images et des vidéos circulent sur les conditions de vie des animaux, c'est utile quand elles sont commentées, car tout le monde ne voit pas ce qui peut représenter une souffrance pour un animale: entassement, isolement, enchainement, réduction de mouvement, privation de nourriture, ou d'eau, ennuie, stresse, fatigue, non respect des besoins physiologiques de chaque espèce en générale.

CRÉER ET FAIRE SIGNER UNE PÉTITION SUR SA COMMUNE:

 

Une pétition peut être un moyen de demander l'interdiction des cirques avec animaux dans votre commune.

Il vous faudra néanmoins un nombre important de signature si vous voulez qu'elle fasse suffisamment de poids politiquement.

Vous pouvez la diffuser en ligne en précisant en gras et en gros, voir dans le titre, qu'elle ne doit être signé que par des habitant de y commune? Ou vous pouvez faire un stand et/ou aller dans la rue avec 2 à 3 ami-e-s de la cause animale pour proposer au passant de votre commune de signer votre pétition.

Si vous faite un stand, il vous faudra l'autorisation de la Mairie. Si vous êtes debout et que vous bougez sur un espace public, vous êtes libre (vous n'avez cependant pas le droit d'interpeller les conducteurs, les motocycle, ni même les vélos...).

 

ICI la pétition pour demander au Maire de Chambéry et d'Aix-les-bains d'interdire les cirques avec animaux !