Notre philosophie

L’Association Justice pour les Animaux de Savoie (AJAS) a pour fonction de promouvoir et de défendre le droit des animaux à disposer de leurs propres vies.

A ce titre, elle promeut et défend « l’égal intérêt » (Peter Singer, philosophe) entre les espèces, et les êtres sentients singuliers (sensibles et conscients) et reconnait une valeur inhérente égale (Tom Regan, philosophe) entre tous les êtres sentients.

L’AJAS s’appuie autant sur les réflexions et l’argumentaire philosophiques et éthiques que sur les avancés scientifiques (éthologie, neurologie, etc.) qui montrent de plus en plus les ressemblances entre animaux humains et non-humains et démontrent l’absence de différences fondamentales.

 


Selon une ligne de pensée humaine et cohérente, l’AJAS refuse tout actes violents, et soutient fermement les droits des animaux, des humains et des peuples.

Elle s’oppose donc à la domination et la hiérarchisation (supérieur/inférieur) quelque soit son objet : un homme, un animal, une espèce, un groupe, une culture, une population, une religion, un genre, un sexe, une situation sociale ou économique, etc.

L’AJAS soutient, dans cette même logique, une attitude bienveillante et raisonnée envers la nature et promeut une alimentation biologique, locale et végétale, c’est-à-dire un idéal de vie qui nuit le moins possible aux autres espèces animales, mais aussi végétales, et préserve la biodiversité et les écosystèmes naturels et sauvages.


« On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux ».Gandhi.