PAGE EN COURS DE CRÉATION...

Pourquoi adopter un animal ?

Difficile de se passer de leur présence !

Qu'ils nous réconfortent, qu'ils nous amusent, ou sans qu'on sache trop pourquoi on est triste quand on ne les voit plus, quand on ne peut plus les câliner.

 

Acheter peut alors apparaître comme un des moyens d'avoir un animal, mais le geste est moins anodin qu'on ne le pense.

En effet, les animaux de compagnie sont malheureusement un gros business, on produit du chien, du chat, du rongeur et autres NAC comme on produit du porc et du veau : on fait de l'élevage.

On insémine, on sélectionne, on élimine les invendus, les défectueux et les femelles qui ne produisent plus ou pas assez. Il faut que l'animal corresponde au critère de race et au critère de vente : gentil, câlin, joueur ou calme... et parfois même à la mode.

 

Au final, l'animal reste un objet, puisqu'il se vend. Il est traité comme s'il n'avait pas de droit. Acheter revient à cautionner à la fois la procédure de production d'animal de compagnie, la souffrance que cela engendre. Mais cela revient aussi à cautionner une conception de l'animal qui n'est qu'un objet, un jouet qu'on achète sur un coup de tête, un coup de cœur, une envie, comme on le fait pour tant d'autres choses.

 

Et l'adoption alors ?

 

Un animal n'est pas un jouet, mais dans nos sociétés ils sont toujours considérés comme des biens, et au final traité comme tel. Mais cette production de masse et la consommation qui va avec laisse derrière elle beaucoup de "déchets", car l'animal vendu comme un super jouet, ou comme un objet de mode ou de décoration n'est pas du tout l'animal qu'on attendait. Il n'est pas sage, obéissant, calme, joueur, mignon, fidèle en tout circonstance et tout le temps, mais il aboie, il urine, il défèque, il mange, il dort, il se fatigue, il s'énerve, il a peur, il grandit, il bave, il est chiant, il ne comprend pas ce qu'on lui dit, il n'est pas drôle, il grogne, il mort, il est malade, etc. Bref, c'est un être vivant avec des besoins différents des nôtres, un comportement différent, un mode de communication différent et une vie propre. Et quand l'objet ne correspond plus, il est jeter.

 

En France, toutes les heures on abandonne plus de 11 animaux domestiques,

soit environ 100 000 abandons par an, dont 60 000 l'été.

 

Les refuges sont précisément là pour s'occuper de tous ces animaux qui sont jetés, c'est-à-dire abandonnés en langage moral. Bien sûr, une partie des animaux jetés sont mort et n'ont pu être sauvés. D'autres seront récupérés dans un état de santé trop critique ne pourront être soignés à temps ou auront développé un comportement jugé dangereux (par une commission spéciale) et seront ainsi euthanasiés.

 

Adopter c'est donc bien plus que prendre un animal parce qu'on en veut un, c'est dire non à la production d'animaux de compagnie, non à la maltraitance, c'est refuser cette souffrance. Adopter ce n'est plus qu'un geste de charité ou du cœur, c'est donner à un animal qui n'a rien choisi, un espace où il pourra vivre heureux et oublier son passé douloureux.

 

Des animaux difficiles ou des animaux adorables ?

 

Bien qu'ils aient une histoire souvent difficile, les animaux des refuges sont des êtres comme les autres, avec leur lot de qualités et de défauts ! Il n'y a pas de "difficile" ou "d'adorable", ils ont chacun leur personnalité, leur caractère, des moments où ils sont bien d'autres où ils sont ronchonchon, bref comme nous !

Les grands traumatisés aux comportements atypiques sont minoritaires et les centres de protection animale où vous effectuez l'adoption font régulièrement appel à des éthologues pour résoudre certaines pathologies. Dans les cas où les perturbations sont trop importantes, les personnes en charge de l'adoption devront vous informer sur les éventuels maux de l'animal pouvant s'avérer inadaptés à votre vie et votre foyer (ex. angoisse à la solitude, peur des enfants, agressivité envers les chiens, etc). 

Le personnel des refuges est là pour vous guider afin de trouver un animal avec lequel vous pourrez construire une belle histoire, ainsi que pour répondre à vos questions. N'hésitez pas à aller les voir ;)

 


Comment adopter un animal / les refuges

AMIS DES BÊTES

 

L'Association Amis des Bêtes d'Aix les Bains est à la fois un refuge pour les animaux abandonnés et une fourrière pour les animaux récupérés sur la commune d'Aix les Bains. Ce refuge ne pratique pas l'euthanasie. C'est pourquoi vous trouverez au refuge des chiens et chats qui ont déjà un certain âge ! Ils font partie de la Confédération nationale des SPA de France.

 

"Nous avons la volonté de faire de ce refuge un modèle,  une référence incontournable. 35 boxes pour les chiens, plusieurs chatteries ; dont 2 avec accès à une grande terrasse, une nursery et une infirmerie ; ces infrastructures permettent toute l'année, d'accueillir une cinquantaine de chiens et une centaine de chats.

Tout est mis en œuvre pour que les animaux bénéficient des meilleures conditions d'accueil et d'hébergement possibles : locaux fonctionnels et d'entretien aisé, personnel expérimenté, ainsi que de nombreux bénévoles qui se dévouent à longueur d'année.

Le refuge s'efforce de recréer, dans la mesure du possible, une vie familiale qui préparera l'animal à s'intégrer harmonieusement chez les futurs adoptants."

 

Contact:

Chemin des Massonnat

73100 Aix-les-Bains

Tél: 04 79 61 24 63

Port : 06.85.28.21.50.

E-mail : amisdesbetes@hotmail.fr

Facebook

 

 

CHATS LIBRES DE CHAMBERY

Cette association a pour but de protéger et stériliser la population des chats errants de Chambéry et alentours. Ils capturent les chats des rues et les font soigner si besoin puis identifiés et stérilisés pour limiter les naissances : ils deviennent des "chats libres".

Certains chats ont besoin d'être placés en famille d’accueil lorsqu'une opération a été nécessaire. L'association tente aussi de placer les chats sociaux et/ou qui ne s'adaptent pas à la rue.

Les fondateurs de cette association sont bénévoles, ils ne sont donc pas joignables à tout moment, laissez-leur un message.

 

Vous pouvez les contacter si vous souhaitez prendre un/des chat(s) en tant que Famille d'Accueil (FA) ou pour l'adoption.

Si vous trouvez un chat errant, vous pouvez également les contacter. L'association fournit également des trappes pour attraper les chats qui auraient besoin d'être soignés et/ou stérilisés.

 

"De 1991 à 2008, plus de 1600 félins ont été stérilisés, dont une grande majorité de chattes. Il est vrai que l'agglomération chambérienne est vaste, et que pendant toutes ces années les bénévoles ont œuvré des Hauts de Chambéry à Bissy, de Mérande à Bellevue, de Beauvoir à la Calamine, au Biollay, aux Landiers, à la Cassine et dans d'autres secteurs dont le centre-ville.

 

En 2008, la municipalité pour des motifs administratifs nous a poussé à créer une association qui prendrait en charge le financement des stérilisations et des soins.

 

C'est comme cela que l'association « les Chats Libres de Chambéry » a vu le jour.

 

Toutes les personnes sensibles aux problèmes des chats et qui souhaitent nous aider (nourrir les chats, les capturer, financer...) peuvent prendre contact avec nous."

 

Contact:

Pas de local

E-mail: contact@chatslibreschambery.com

Tèl: 09 72 47 45 84

Facebook

 

Société Protectrice des Animaux

SPA de Chambéry

 

Ce refuge fut construit en 1982. Il a une capacité d'accueil de 50 chiens et 100 chats.

Ils recueillent également d'autres animaux comme des rongeurs : lapins, cochons d'inde, rats et des NACS (furets,  etc).

La SPA a également une mission de service public puisqu'elle gère une "fourrière" pour 117 communes savoyardes ou limitrophes. Grâce à ces deux entités, elle peut accueillir, restituer à leurs propriétaires, ou trouver de nouvelles familles à ses pensionnaires.

 

"Nos conseils : Ne regardez pas uniquement le physique de l'animal et étudiez bien vos conditions de vie avant de faire votre choix (amusez-vous à répondre au quizz en page conseils). Toujours passez par l'accueil où les employés vous guideront au mieux dans votre démarche. Pour les chiens demandez bien à ce qu'ils soient sortis si cela est possible et ne vous fiez pas à leur attitude dans le box. Pour les chats prenez le temps de tous les observer peut être aurez vous une bonne surprise au hasard d'un regard !"